La recette en images de la pizza Super Suprême Asiatique

la pizza Super Suprême Asiatique !! Pourquoi ce nom ? vous verrez, ça envoie du lourd !

Envie de se faire une maison ? envie de changements, de nouvelles saveurs et textures ? Ça tombe bien, j’ai expérimenté pour vous la Super Suprême Asiatique !! Pourquoi ce nom ? vous verrez, ça envoie du lourd !

La pizza en Asie, c’est un peu comme les rāmens en Italie… ça ne court pas vraiment les rues, surtout dans les petites villes. A plusieurs nous eûmes l’idée d’associer le meilleur des deux cultures pour en faire une ! Un de mes rêves de geeks ^^ . Précisons que la pizza est plus inspirée Asie du sud.
Bon alors franchement au niveau nombre d’ingrédients et quantité, on a peut-être légèrement abusé… léger comme vous le voyez sur les images. Faut mériter son titre de Super Suprême Asiatique !

Toutes les images sont disponibles dans la galerie : dans l’album cuisine

La tomate et la pâte

Un mot juste sur la pâte : la faire ça prend du temps et beaucoup d’énergie aussi mais d’un autre coté le fait-maison c’est bien souvent meilleur ! Comme un geek préfère l’efficacité, je vous conseille d’acheter la pâte toute faite, fraîche. Ici a été utilisée la Herta, déjà aplatie sur un papier type sulfurisé spécial pour la cuisson. Une pâte classique, qui se cuit bien et brunit : admirez la ci contre. Je vous déconseille une pâte plus épaisse que ça ; cela ne servirait qu’à bourrer votre estomac.

La sauce tomate existe en déjà préparée pour pizza, mais comme ici, je vous conseille de la faire vous même. Prenez une boîte de concentré de tomate, 2 -ou moins- équivalents d’eau (prenez la boite comme récipient) du , du poivre, une pincée de sel, puis le reste ne dépend que de vos envies et vos stock. Nous avons ajouté de la ciboulette (parce qu’on aime ça) mais je vous encourage à rajouter de l’origan, basilic, herbes de Provence… N’oubliez pas de gouter avant : ne la faite pas très sucrée ou salée car les ingrédients et la cuisson vont vraiment changer son goût.

Ingrédients

Avec une pâte déjà faite, une sauce préparée en 2 sec, le coeur de la recette se situe dans la liste des ingrédients

huile de sésame – indispensable
filet de dinde – 1 par pizza
bambou – en boîte, déjà coupé en rectangle
ananas – en boîte, déjà coupé en tranche
champignons noirs – séchés et émincés
emmental râpé – ou autre fromage selon l’envie
2 œufs – ha ben oui c’est une super suprême quand même !
Just for fun, 2-3 tranches de bacon ont été ajoutées ici mais on peut largement s’en passer

Préparation

Commencez par rincer les champignons puis trempez les dans l’eau ça vous fera de… hum pardon on s’égare.
Laissez reposer la pâte comme indiqué sur l’emballage, ou quelques heures si vous avez fait votre propre pâte.
Pendant que la pâte se repose et que les champignons font trempette, lancez le four à 220°C et préparez la suite.

Émincez la dinde. Concis comme instruction n’est ce pas ? Il s’agit en fait de rendre la dinde facile à cuire et à manger.
Après avoir laissé reposer la pâte, étalez la sauce au centre en laissant de l’espace sur les bords.
Huilez les bords avec l’huile de sésame : comme celle-ci est très odorante avec un gout prononcé, je conseille de mettre quelques gouttes au bord, puis d’étaler au doigt. Cette étape permet d’avoir une très jolie coloration des bords, en plus du gout.
Rincez bien et égouttez les bambous. Égouttez aussi les champignons. Pas forcément besoin de passoire pour ça, l’égouttage grossier ça va très bien.
Disposez généreusement et équitablement les ananas coupés en petit quartier (ne rajoutez pas le jus, les morceaux en produiront assez), les bambous laissés tel quel (cad coupés en rectangles si vous avez bien suivi), les champignons, et la dinde par dessus tout ça (pour être certain de la cuisson). Quelques gouttes d’huile de sésame par dessus (là déjà votre cuisine sent le sésame ^^)

Enfournez à 220°C, position basse cuisson combinée (référez vous au manuel de votre four comme moi ; il est scotché sur l’intérieur d’une porte de placard, très utile !)
A mi-cuisson, quand les bords jaunissent avant de brunir, ajoutez l’emmental râpé par poignées généreuses. Vers la fin quand les bords sont brunis rajoutez les œufs ; vous pouvez éteindre le four si vous avez peur de cramer, les œufs vont cuire tranquillement. Le but est d’avoir de l’emmental fondant et des œufs sur le plat.

le résultat :

Hop là vous voilà prêt à déguster cette pizza Super Suprême Asiatique (n’oubliez pas d’enlever le papier sulfurisé avant ^^) ! L’ananas donne du jus et du sucré, le bambou du croquant, la dinde une viande tendre, les champignons heu… de la principalement (on me souffle aussi sa texture élastique que les asiatiques aiment bien), l’huile de sésame une touche orientale, le fromage du moelleux et les œufs le titre Super Suprême ! Il est conseiller de partager -une pizza pour deux- parce que ça nourrit pas mal.

Sinon on a aussi fait une version plus soft : moins de quantité, mais du maïs, de l’emmental plutôt en tranche et de la sauce Hoi Sin.