Spotify se prostitue pour les majors

Les offres de Spotify gratuites, Free et Open, vont subir de très sérieuses limitations

Je l’ai appris il y a peu : Spotify vient de baisser son froc -pardon pour l’expression mais ça a le mérite d’être clair !- devant les du disque. Les offres gratuites vont être profondément remaniées… à vous dégouter !

Les offres gratuites, Free et Open, vont subir de très sérieuses limitations. Auparavant seuls les comptes Free (sur invitations) n’étaient pas touchés et disposaient d’une écoute illimitée, mais bientôt il n’y aura plus aucunes différences entre Open et Free. A partir du 1er mai, tous les utilisateurs ayant créé un compte gratuit le 1er novembre 2010 ou avant, pourront écouter chaque titre gratuitement 5 fois maximum. L’écoute sera aussi limitée à 10h par mois pour les comptes gratuits.

Les utilisateurs ayant créé leur compte après cette date verront ces changements s’appliquer 6 mois après la date de création de leur compte. Les comptes payants ne seront bien sûr pas affectés.

Spotify s’est imposé comme un leader européen de musique en streaming et tente de conquérir le marché américain, et c’est peut-être cette position qui l’a poussé ce jeudi 14 avril à accepter ces restrictions sur ses offres gratuites, Free et Open. Un choix qui va très certainement pousser un grand nombre d’utilisateurs à choisir entre compte payant ou le départ… ou le pillage de Spotify -ce que je compte faire-.

Maintenant que Spotify limite le nombre d’écoute, je n’ai presque plus aucun intérêt à utiliser ce logiciel : mon utilisation était surtout d’écouter et ré-écouter mes playlists… bon par contre en ce qui concerne la découverte des nouveautés sans télécharger, Spotify reste un bon choix. Ou alors se reporter sur Deezer.

Je vais bientôt poster sur comment “piller” Spotify en utilisant un logiciel de capture de streaming audio. Vous m’en direz des nouvelles !

Mots clés: , , ,