Wikileaks : La campagne de discrédit sur Julien Assange !

on le dit arrêté pour viol or ce n'est tout à fait vrai. Revenons sur cette affaire

La toile est en ébullition, twitter gazouille à tout va, les dépêches AFP pleuvent… mais que se passe-t-il donc ? Il s’agit d’un homme et un seul : !

Un petit rappel des faits : Julien Assange est le responsable -mais aussi emblème- du site Wikileaks. Ce site est devenu non grata depuis qu’il y a été publié des notes entre ambassades américaines à travers le monde (auparavant des notes de l’armée américaines sur des bavures en Irak ont publié, à chaque fois brut de décoffrage sans interprétation).

La riposte ne s’est pas faite attendre : tout d’abord indignation des politiques du monde, attaques DDoSW (en gros imaginer que votre ligne de téléphone reçoive plus 1000appels par milliseconde !), déplacement de l’hébergement chez qui finalement supprime ce contenu dérangeant, (l’hébergement est en France actuellement), suppression des entrées DNS (comprendre en une image), suppression du compte Paypal, du compte bancaire et des cartes de crédits ! Au vue de tout ça, il ne reste plus qu’à leur envoyer l’armée non ? De l’autre les anynomes ou « anon » ( Anonymous_(group)W ) d’ tente des venger en attaquant par DDoSW les sites de près ou de loin liés à cette affaire….

Et là paf ! On apprend que Julien Assange est accusé de « viol » par la Suède qui émet une « note rouge » à son encontre !
En fait c’est beaucoup plus subtile et retord que ça. Il faut savoir qu’en Suède on peut poursuivre quelqu’un pour « sexual assault » même si le rapport était consentant ! Julien Assange n’est donc pas accusé de viol mais de ‘sex by surprise’ selon les propos même du procureur en charge de l’affaire. Selon la « victime », il n’aurait pas utilisé de préservatif, et c’est pourquoi elle porte plainte. Je sais c’est légèrement délirant la justice en Suède : quand même soit c’est un viol et elle a été forcée à avoir un rapport non protégé, soit elle était consentante et elle a sa part de responsabilité en ayant fait délibérément l’amour sans protection !

Enfin bref là n’est pas la question : on veut discréditer Julien Assange par tous les moyens ! Prenons un pays avec une législation particulière, une femme ayant des rapports liens avec la CIA, et badigeonnons le tout avec un mot qui indigne tout le monde -y compris la ménagère qui ne sais pas aller sur internet- VIOL ! On s’y attendais et il l’ont fait.

Je ne cautionne pas forcément Wikileaks, qui manque de journalisme (aucune interprétation, juste des données brutes, pas de recoupement d’info, d’interview … en gros que du buzz) et oublie (comme par hasard ?) de parler des vrais régimes autoritaires, mais cette affaire devient un véritable test pour nos « démocraties ». Pour l’instant, les gouvernements et entreprises montrent leur pire visage en s’asseyant sur bon nombres de principes humains (seul OVH en profite pour se faire de la pub gratos et mondiale). Il y aura un avant et un après Wikileak, ça c’est certain

Dernières news toutes chaudes :

Sortit de chez le juge, après s’être présenté de lui-même à la police (une « note rouge » ne signifie pas mandat d’arrêt),la liberté sous caution lui est refusée et il sera donc retenu en détention provisoire jusqu’au 14 décembre… SAUF QUE, il détient une clé USB cryptée qui contiendrait du bon gros dossier qui tache, et bien en entendu il fait chanter « le système » (à défaut de savoir qui est vraiment derrière tout ça) dans les cas où il est arrêté, kidnappé, tué … affaire à suivre donc !

sources :
http://www.aolnews.com/world/article/sex-by-surprise-at-heart-of-julian-assange-criminal-probe/19741444
http://www.rawstory.com/rs/2010/12/assange-rape-accuser-cia-ties/
http://www.bbc.co.uk/news/business-11938320