Google+ : décryptage et critiques

Comme une réponse à Facebook et son gigantisme devenu gênant, Google+ a été lancé fin juin. Depuis il est passé d’une bêta très privée à une ouverture progressive par invitation. […]

Comme une réponse à et son gigantisme devenu gênant, + a été lancé fin juin. Depuis il est passé d’une bêta très privée à une ouverture progressive par invitation. Toujours intéressé par les produits , j’y suis depuis début juillet et il est temps d’en faire le bilan, très contrasté !

Haaa Facebook … ses défauts et son omniprésence en ont rebuté plus d’un, tandis que certains -dont moi- l’ont accepté à contre cœur. Google lance donc son alternative censée être le fruit d’un travail prenant compte des erreurs des concurrents, tout en apportant une convergence des outils Google.

Alors petite des fonctionnalités de Google+ :

  1. le nom
  2. les graphismes et l’agencement
  3. les Cercles
  4. la gestion de la vie privée sur chaque post
  5. créer une Bulle
  6. les Déclics
  7. les Photos
  8. les Jeux
  9. oui mais …
  10. résumé et conclusion
  11. [mise à jour] Google+ devient public et apporte des changements

D’abord le nom : Google+

Google est voulu comme une extension à tous les outils Google d’où le +. C’est plutôt bien pensé, mais ce n’est sans posé quelque problème de référencement.
Au début, le site Google+ était très mal référencé dans Google. Ironique non ^^ ? Ça a changé depuis mais reste le problème de l’écriture et du référencement de ce « + ». Doit on écrire Google Plus, Google+, GooglePlus … c’est peut-être un détail mais la concurrence a l’avantage de s’écrire plus simplement et de façon unique. De plus, le caractère + est spécial et gênant pour des moteurs de recherche : je parierais que Google a ajusté son algo pour mieux prendre en compte ce détail.

Ensuite visuellement : graphisme et agencement

EyeTrackShop a mené une étude dont les conclusions sont là en images : même perception pour Fb et G+

Sans doute, Google était face à un gros dilemme : casser l’agencement de Facebook ou s’en inspirer en l’améliorant. Ils ont choisi de ne pas ré-inventer la roue… mouais au moins on n’est pas dépaysé.

Ci-contre une image qui résume une étude, démontrant l’immense similitude : Fb et G+ sont perçus de la même façon ! Image de profil à gauche, flux d’information au milieu, suggestion et autres à droite…

Côté différence, G+ fait dans le minimaliste. Pour la navigation, pas de texte « Profil », mais des icônes pour l’accueil, les photos, le profil, les cercles et depuis peu, les jeux. J’aime ce nouveau style. Mais -gros mais !- les icônes sont déroutantes pour les non-technophiles : ils n’ont pas le réflexe de survoler les icônes et ratent ces infos !
Autre détail important : la barre de navigation tout en haut, qui contient les liens vers les différents services Google. Elle a été récemment re-stylée : un style plus moderne, en accord avec les icônes minimalistes de Google Recherche et G+. Fb a aussi sa barre toute bleue, mais le gros avantage de Google, c’est que la barre est là sur tous les produits Google, dont la recherche ! De n’importe quel produit Google, on a accès au système de notification de G+ : ça c’est le luxe d’être le géant du web

présentation de G+ depuis ma page

Les Cercles : les listes de connaissances selon Google

Les listes d’amis sur G+ s’appellent tout simplement des cercles : on a bien différents cercles de connaissances dans la vie, alors pourquoi ne pas les retranscrire dans un réseau social. Ainsi G+ se veut être une représentation la plus fidèle possible des relations complexes de la vie.

Bon alors faire des listes en forme de cercle et nommer ça « Cercle »… et puis le coup du glisser/déposer c’est pro-technophiles, qui sont friands de ce genre de fonctionnalité gadget.

Les cercles : modification par glisser/déposer

Ils ont promis d’offrir bientôt la possibilité de faire des sous-cercles : bon je ne trouve pas ça très utile, vu qu’on peut placer quelqu’un dans plusieurs cercles.

HAAAA ! Enfin, la gestion de la visibilité selon CHAQUE post

Alors ça ! Si je ne me trompe, autrefois Fb permettait de publier chaque message selon une visibilité qui pouvait varier. Là le système actuel n’est pas flexible du tout, ne permet le choix des listes d’amis… et Google l’a compris !

G+ a mis en place un système ultra simple et intuitif : on peut taper le nom du Cercle et des personnes puis choisir dans le menu de sélection (cf capture d’écrans). Bien évidemment, on a aussi le choix de Public, nos Cercles et nos cercles étendus.

la visibilité des messages : simple et efficace

 

 

C’est clair, simple et efficace ! Du coup, les utilisateurs déçus de Fb voient en G+ la possibilité de concilier contacts professionnels et contacts personnels en un seul compte ! Personnellement, cet élément a été décisif dans ma décision de « quitter » Fb.

Et tiens c’est bizarre … Fb annonce une révision de sa protection de la notamment sur les messages sur les murs… Humhum, on tend vers 2 réseaux sociaux clonés ?… ou pas Facebbok faisant toujours de la daube !

La Bulle ou Hangout, symbole de la convergence des services

La Bulle (ou Hangout en anglais) correspond en fait au système de chat vidéo à plusieurs de G+.

Comme dans , vous avez vos contacts Gtalk/Jabber avec qui vous pouvez converser textuellement et en vidéo de manière individuelle. La Bulle sert quant à elle à converser à plusieurs en vidéo ! Derrière, c’est toujours Jabber comme techno. Pour l’utilisateur, c’est très simple : comme pour écrire un message, on choisit qui peut venir dans la Bulle

la création d'une bulle sous G+

N’importe qui parmi ceux qui peuvent rentrer, peut rentrer et sortir à tout moment. Un chat texte est inclu aussi, on peut inviter plus de gens, et on peut même regarder à plusieurs en synchronisé une vidéo Youtube ! Et ça c’est génial ! C’est comme regarder la télé avec les gens qu’on aime, sauf qu’ils ne salissent pas le salon ^^ . Perso je me fais des soirées vidéos Youtube avec ma copine -qui est loin-, comme si l’on regardait la télé avant de dormir.
Bon ce n’est pas à 100% finalisé, car il y a quelques bug. La synchro est soumise au bon vouloir de la connexion internet : si vous ramez et que la vidéo s’interrompt pour charger, elle ne s’arrête pas chez l’autre. La fonction recherche sur Youtube récupère un nombre limité de vidéo à chaque recherche : il vaut donc mieux rechercher les vidéos depuis le site Youtube, puis copier/coller lien dans le champ Youtube de la Bulle. On passe aussi sur les pertes de synchro ou les serveurs google qui arrêtent la Bulle comme ça -j’ai trouvé que ça s’est amélioré ces derniers temps.

 

Les Déclics : la recherche Google sans rien taper

Alors les Déclics… comment dire … ça ne sert à rien. Ou presque rien.

Il s’agit de la continuité de la convergence des services Google : on retrouve là le moteur de recherche. Cliquer sur Recettes de cuisine et vous retrouverez tout simplement le résultat de la recherche « Recettes de cuisines » dans les blogs et actualités. Tapez Lait de coco et vous aurez les résultats d’une recherche Blogs de Google.

Donc en gros, un moyen simple pour les complètements non-technophiles -comprendre les quinquas et plus 😉 – de trouver de l’info ciblée et triée sur le volet.

Mais cette pseudo-fonctionnalité met en évidence le manque d’une autre bien plus intéressante : la recherche dans G+ ! G+ n’a pas la notion de « mur » : on publie des messages à visibilité variable. Ainsi, beaucoup de personnes se mettent à exploiter G+ comme un outil de micro-blogging : déjà sur Fb, les statuts et messages sur les murs sont principalement des partages de liens, vidéos, images… alors imaginez rechercher dans tous les messages publics de G+ avec la précision du moteur de Google !
Encore heureux que les fans de Google soient débrouillards : http://googleplussearch.chromefans.org

Les photos : toutes les photos de vos contacts regroupées

Voilà le titre résume bien cet onglet ^^ Là encore convergence des services entre Picassa et G+.

photos de G+ et de Picassa de mes Cercles

Au premier coup d’oeil, c’est très joli : mosaïque d’images, grossissement des miniatures au survol, ouverture de l’image grand format dans une fenêtre dynamique avec un fond opaque noir, ombre portée… Très beau, le service donne envie d’y retourner pour y retrouver les photos de ses amis.
Lorsqu’on observe une image en grand, on peut la commenter, ajouter un tag sur la photo pour identifier une personne et … c’est tout ! Pas de bouton +1 ! Un comble ! Aucun outil de partage !
Et ce qui est plus étrange est la gestion des utilisateurs de Picassa : on y voit une photo de chaque album et ensuite il faut cliquer sur le nom de l’album écrit en petit en haut à droite : cf la capture d’écran ci dessous

pas très ergonomique ni intuitif le coup du clic sur le nom de l'album. D'ailleurs où sont les info de l'utilisateur ?

Les jeux : du spam à la Fb ?

Google l’a annoncé depuis le début de G+ : des jeux seront ajoutés plus tard et ils ne publieront pas de messages dans votre profil, ou du moins en option.
Le lancement des jeux a commencé tout récemment et j’ai vu apparaître une nouvelle icône, il y a à peine quelque jours ! On clique alors sur l’icône et on y retrouve tous les jeux disponibles (16 actuellement). Puis au lancement d’un jeu, un message d’avertissement qui n’est pas sans rappeller Fb -en fait c’est un copié/collé- :

L’accès du jeu à nos données est révocable via la gestion globale des accès à notre compte Google :J’ai joué, j’ai vu ma photo en haut à droite et certainement que les stats des mes cercles s’afficheront s’ils y jouent… et aucune publication sur ma page profil ! Bien ! Promesse tenue pour l’instant.

G+ est donc le fruit d’un travail de convergence des services Google et sur les erreurs de Fb. Beaucoup ont annoncé que l’on allait utiliser G+ pour son travail et ses amis, grâce aux Cercles et à la gestion de la visibilité de chacun de nos publications. oui mais …

Oui mais …

Mais mais …. tout n’est pas parfait. Ouulà non !

Déjà, pas d’anonymat ! Mon compte flop25 n’est donc pas réglementaire. J’ai eut de la chance qu’il n’ait pas été affecté par la première vague de suppression de compte : certains ont vu uniquement leur profil G+ supprimé, d’autres leur compte Google.
La réponse de Google -après la réhabilitation de certains comptes- : l’apparition prochaine de comptes vérifiés (compte officiel à la twitter, pour les Lady Gaga et autre) et la possibilité de renseigner ses alias dans son profil nominal G+ ! Quoi !! C’est très facile pour des types comme Larry Page de proclamer la fin de l’anonymat sur le web -alors qu’ils possèdent certainement des comptes anonymes pour commenter/mailer tranquille-…

Je me permets de citer Seb Sauvage à ce sujet :

« Je pense que l’anonymat sur Internet doit disparaître. Les gens se comportent beaucoup mieux lorsque leur véritable nom est visible. Je pense que les gens se cachent derrière l’anonymat et ont le sentiment de pouvoir dire ce qu’ils veulent derrière des portes closes ». Le ton est donné chez Facebook.
Ces paroles de facho sortent directement de la bouche de la directrice marketing de Facebook. Google va dans la même direction.
Ces multinationales ont un intérêt économique à l’éradication de l’anonymat, peu importe pour elles les conséquences que cela aura sur vous. Et elles vous marcheront sur la gueule pour arriver à leur fin.
Alors je rappelle juste à cette c******* que des centaines de personnes meurent, disparaissent, sont emprisonnées ou torturées parce qu’elles n’ont pas protégé leur anonymat. On ne vit pas dans un monde de bisounours.

D’un autre côté, pour utiliser un réseau social de manière professionnelle et personnelle, il faut une gestion avancée de tous les contenus. Or si on se penche en détail, sur la modification d’une page Profil, on est loin du compte :

 

les éléments dont la visibilité est changeable en vert, et pas en rouge. Les flèches montrent comment modifier

Visibilité de la liste de mes contacts : ok

 

On voit donc que le contenu de base Posts, Bio, Photos et Vidéos sont contrôlables.
De même pour la liste de ses relations : on peut même choisir quel cercle montrer !

Mais, on ne peut pas cacher son image de profil, ni même au public ! Ni ces +1 : ceux ci sont soit complètement caché soit public !

Les photos du « Photo Book » sont celles en haut : on choisit de les placer là -contrairement à Fb où ce sont les photos où nous sommes taggés- mais on ne choisit pas qui peut les voir.

Comme je l’ai déjà dit, on ne peut changer son nom pour un alias…

Donc, on ne peut pas décemment utiliser G+ pour ses contacts professionnels et personnels, à moins de faire des sacrifices : avoir son nom réel, une image de profil publique proprette, ne surtout pas utiliser buzz et cacher ces +1 à tous ! Perso ça fait beaucoup même trop !

En résumé

Comparatif des réseaux sociaux

Les plus :

  • conversation vidéo à plusieurs et avec Youtube
  • gestion de la visibilité sur chaque publication, couplée au Cercles
  • les jeux no-spam
  • le , les animations, ombres etc : c’est très joli

Les moins :

  • pas d’anonymat
  • gestion de la visibilité manquante sur du contenu clé comme les +1
  • pas de recherche dans les publications, ni d’applications, de pages professionnelles, de groupes, de femmes !! …

Bref, Google déçoit. Si à sa création Fb ou Twitter n’avait toutes les fonctionnalités qu’ils ont désormais, Google-lui qui arrive après tout le monde, est incomplet face à des mastodontes qui ont déjà résisté à la concurrence. Certes il est encore en phase de tests, mais il lui manque tellement ! Actuellement il est en train de devenir un outil de communication pour les professionnelles et technophiles : peu de femmes y sont et peu ou pas du tout venant -très jeune, étudiants, mère au foyer etc- qui forme le noyau de Fb.
Encore une fois, je reproche à Google sa paresse : il se repose sur son gigantisme et n’a pas sorti de sérieuses innovations abouties depuis longtemps. Avec G+, on a l’impression qu’ils ont rendu un travail de 6 mois bâclé !
Que se passe-t-il chez Google ? Finit le Lab, ménage dans les API, des retouches mineures de Gmail tous les 4 mois, un Gmail notifier anecdotique et rachitique, Documents qui n’évolue plus en fonctionnalités et correction de bug… On dirait qu’à chaque fois tout Google travail sur 2 ou 3 projets max à la fois : Panda, Google Earth et G+.
Espérons que Larry Page change tout ça !

 

Google s’est ouvert au public le 20 septembre avec des changements notamment sur la gestion de la vie privée, la Bulle et la recherche dans Google+ : lisez notre article à ce sujet !